Le Nombril de Vénus

Classé dans : Plantes et HE | 0

Vénus bronzerait-elle en dirigeant son nombril vers le soleil ?

nombril_de_venus

Un joli nom qui évoque un ombilic : cette plante d’un beau vert tendre croît sur les vieux murs, les talus siliceux et bien orientés vers la lumière. Une plante riche en silicium, potassium et calcium.

« Ses propriétés : détersif (nettoie les plaies et les ulcères, facilitant ainsi leur cicatrisation), émollient (exerce un effet apaisant sur la peau et sur les muqueuse lorsqu’elles sont enflammées), résolutif (produit la résolution des engorgements et des inflammations, ce qui fait revenir les tissus à leur état normal. Synonyme de fondant » (1)

Les feuilles sont donc utiles en usage externe contre les plaies ulcérées. (Voir aussi l’achillée millefeuille

Mais on peut aussi déguster ses feuilles confites au vinaigre, ajoutées aux salades (carottes, pois, riz..) et peuvent aussi servir de support de canapés.

nombrildevenus

Caressez …. le Nombril de Vénus et passez y la langue avant de le croquer …..quand vous les avez remplis de tapenade, caviar d’aubergine, pesto d’orties ou autres…Feuilles croquantes, juteuse, un peu fades (2) rappelant les feuilles de pourpier

Le lotier corniculé s’appelle aussi « l’oreille de curé ».. imaginez une oreille de curé se coller au nombril de Vénus ! ça fera ventouse !

……..

(1) Extrait de : « Secrets et vertus des plantes médicinales », sélection de Reader’s Digest 1977

(2) Extrait du livre : »Sauvages et médicinales » Plantes remèdes pour nos petits maux, de Marie-Claude paume. Edition Edisud – 256 pages format 17 cm x 23 cm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *