Salade de vitamines de Gëorgia KNAP

Classé dans : Alimentation, diététique | 0

Vous l’avez cru(e) !

Gëorgia KNAP (1866-1946), l’homme aux 80 métiers, était entre autres un chimiste et un physiologiste de valeur. Parmi ses nombreuses notes s’inscrivait la conservation des apanages de la jeunesse et la prolongation de la vie humaine aussi bien dans l’aspect extérieur que dans ses fonctions psychiques et physiques.
Pour lui, la vieillesse n’est pas un état normal à l’âge où elle se produit dans notre espèce, mais une veritable maladie, fruit de notre ignorance, de nos erreurs et de nos routines alimentaires, l’homme s’empoisonnant avec l’excès et le mauvais choix de nourriture.
Il découvrit la valeur de la rupture de l’équilibre acido-basique, constaté la cause et les effets de la déminéralisation et commençait la mise au point d’une cure de rajeunissement.
Un jeune bien respecté et la suppression des produits lactés sont les premiers pas d’une désintoxication. Puis vient rapidement la revitalisation.
Gëorgia KNAP donne une recette de salade où l’on trouve tous les oligo-éléments, la chlorophylle, les vitamines…
C’est une salade qu’il est conseillé de consommer en début de repas en y ajoutant une cuillère à soupe de levure alimentaire mais sans adjonction de pain.
Ce mélange doit être beaucoup mastiqué, afin de dissocier la cellulose inassimilable des cellules végétales.
– deux pommes de terre (de la taille d’un gros oeuf) cuites à la vapeur
– un morceau de betterave rouge cuite (nous préconisons de la consommer de préférence crue…)
– une carotte de 100 gr environ
un morceau de chacun des légumes suivants, hachés finement :
– navet
– poireau
– salsifis
– radis (rouge ou noir)
Prendre une petite biscotte et frotter un côté avec de l’ail, l’autre avec de l’échalotte et le tour avec un oignon (!) Cette biscotte sera mélangée avec l’ensemble haché ci-dessus.
Ensuite, selon la saison, rajouter 3 rondelles de concombre, une cuillerée de choux rouge, quelques branches de cresson, deux ou trois olives, et une tranche de pomme fruit.
On peut y ajouter également un brin d’estragon, quelques fanes de carottes, des feuilles de choux ou du choux fleur, des feuilles d’épinard, de menthe, de cassis, de fleurs d’acacia, de rose, de verveine.
Comme assaisonnement, Gëorgia KNAP préconise l’huile d’olive, d’archide (ou autre).
Saler selon le gout.
Sont banis de cette salade le poivre, le citron, le vinaigre qui diminuerait, selon lui, la qualité revitalisante.
Gëorgia KNAP recommande également d’ajouter à chaque plat de légumes cuits, une noix de ces mêmes légumes crus, afin de rediastaser (rajouter des ferments vivants en remplacement de ceux cuits).

Quant au petit déjeûner, les fruits crus ou secs sont préférables au café/crème/croissants !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *